Le ministère transforme l’UNAF en une coquille vide au nom de la « pluralité des spécificités des familles »

Face à la politique d’éthique prétenduement « bio » du gouvernement, les réactions de l’UNAF ont été inexistantes : en particulier sur la pente évidente qui va de la « double filiation maternelle » à la GPA.
En fait, l’UNAF pour garder ses financements obéit aux consignes du cabinet du Ministre et devient une simple chambre d’enregistrement qui se garde bien de dévier du poliquement correct. L’exemple suivant est symptomatique.
Au sein de l’UNAF, les différents mouvements sont regroupés en sous-catégorie ayant chacune droit à quelques sièges d’administrateurs désignés. Or le Conseil d’administration de l’UNAF a décidé à l’instigation de sa présidente et sous la pression du Cabinet du Ministre de changer le nom de la catégorie « familles monoparentales » en « familles monoparentales et familles homoparentales » et dans sa séance du 15 novembre 2019, le C.A. a fait entrer l’association APGL dans cette catégorie. En début 2020, dans le cadre de cette sous-catégorie, un choix a été fait de confier les 2 sièges de désignés aux deux mouvements de familles monoparentales (majoritaires en nombre d’adhérents). Mais sous pression du Ministère, la présidente a demandé au C.A. le 28 mai de casser cette décision et d’attribuer un des 2 sièges à l’APGL.
Ce n’était pas la première fois que cette association loi de 1901 enregistre docilement les désidérata d’un ministre (lors du C.A. d’avril 2017, la ministre faisait interdire un transfert d’argent de la quête Mère-enfant à une association d’aide aux mères en difficulté au motif que parmi ses fondateurs figurait Jérome Lejeune !).
Nous ne sommes plus dans un monde de dialogue ; pour les puissants – les médias, le ministère et ses obligés – tous les coups sont permis, il faut se soumettre au dogme de « la pluralité des spécificités des familles » et l’intéret de l’enfant est compté pour rien. La prise en compte des motions des UDAFs au niveau de l’UNAF est inexistante (le seul moyen d’expression, ce sont 2 minutes lors d’une AG annuelle où le principal souci est de savoir si on pourra prendre le repas à l’heure !).
Pendant qu’il est encore temps, mobilisons nous contre le rouleau compresseur envoyé par les puissants en vue de la déconstruction de la famille.
Pour les Hauts de Seine : le 10 octobre après-midi (lieu à préciser)

Un avis sur “Le ministère transforme l’UNAF en une coquille vide au nom de la « pluralité des spécificités des familles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :